Monday, December 10, 2012

Peaks supporters charged as US makes promise to protect sacred places

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view i
Photo: Ongoing protests over Arizona Snowbowl
 

National Forest Service announces new Sacred Sites Policy, at the same time that Flagstaff Peaks activists are targeted with federal charges and arrest warrants

SacredMountain Defenders Klee, Jim and Dawn were released on their own recognizence at about three o'clock today (until the trial.)

By Indigenous Action Media
Censored News
http://www.bsnorrell.blogspot.com
Scroll down for French translation

Peaks Activists Vow to Fight Charges and Plan to Turn themselves Over to U.S. Marshalls

What: Peaks activist Klee Benally and others expected to be arrested
When: Tuesday, December 11, 2012 at 8:15 a.m
Where: US Marshall's Office 123 N. San Francisco St, Flagstaff, Arizona


FLAGSTAFF, Arizona -- On the same day that secretary Tom Vilsack of the US Department of Agriculture issued a final report on Sacred Sites and an inter-agency memorandum to work towards Sacred Sites protection, the Coconino Forest Service filed federal charges against four Sacred Sites advocates who were part of a protest at the Forest Service offices three months earlier.
On September 21, 2012 more than a dozen Flagstaff community members peacefully delivered letters to address the US Department of Agriculture's policy on sacred places. While community members delivered the letters, a “quarantine” was also theatrically staged in the Coconino National Forest Service lobby to protest the agency’s role in approving of an Arizona Snowbowl ski area expansion and snowmaking with treated sewage effluent on the Holy San Francisco Peaks. Several members of the theatrical staging wore white suits and held caution tape with signs that said, “Quarantine Snowbowl,” “Forest Service Kills Native Culture, Stop Snowbowl,” and “Protect the Sacred.”
The four protestors are facing multiple counts (Section 261.3a) of a misdemeanor charge for allegedly interfering with a Forest officer. The statute reads, "Threatening, resisting, intimidating, or interfering with any forest officer engaged in or on account of the performance of his official duties in the protection, improvement, or administration of the National Forest System is prohibited."
"Not only are these federal charges absurd, they are an attack on freedom of expression," stated Klee Benally, a Dine' (Navajo) activist who has been advocating for Indigenous religious freedom and protection of the holy Peaks for more than 14 years. "The fact that the USFS would bring these charges the same day they released their report on the protection of sacred sites demonstrates that they are not acting in good faith."
Klee Benally delivered two letters to acting Forest Supervisor Earl Stewart calling for an immediate halt to ski area expansion and snowmaking with treated sewage effluent on the holy San Francisco Peaks. The letters were addressed to the Obama administration and included: US Department of Agriculture (USDA) Tom Vilsack, Senior Adviser for Tribal Affairs USDA Janie Hipp, Coconino National Forest Supervisor Earl Stewart, and Counselor to the Assistant Secretary of Indian Affairs Dion Killsback. The letters called for the termination of Snowbowl’s Special Use Permit and the protection of sacred places.
The letters also focused on public health concerns due to contaminants in the treated sewage effluent that Snowbowl ski resort intends on using for snowmaking on the Holy site and demanded a moratorium on the use of treated sewage effluent, commonly called reclaimed wastewater to avoid the "ick factor", in public places.
"I entered the building with a group of people and requested to speak to Forest Supervisor Earl Stewart, we had a cordial conversation, he accepted letters regarding the sacred sites policy, we shook hands multiple times. We broke no laws. The Forest Service is the one who is violating the law of the creator." stated Benally. "Myself and others will turn ourselves over to the U.S. Marshall tomorrow at 8:15 a.m. so we can move towards ending this act of repression and political retaliation against us by the US Forest Service."
The U.S. Marshall's office is located at 123 N. San Francisco St.. Benally and others are expected to be arrested and appear before a judge for arraignment at 10:00 a.m.
According to the Forest Service complaint, the fire department and a hazmat team were called to address a potentially hazardous spill of clear liquid that had flooded the Forest Service lobby floor after protesters exited. An unknown individual allegedly tipped over a 5 gallon bucket full of what the hazmat team determined to be treated sewage effluent.
"These charges are absurd! The irony is that the USFS has authorized Snowbowl to spill more than one million five hundred thousand gallons of treated sewage effluent per day onto a rare and pristine alpine habitat. Yet they feel its appropriate to call hazmat when a pail of wastewater is allegedly poured onto their polished tile floors? I hold the USFS liable for the environmental poisoning that is set to occur on the Peaks right now," stated Flagstaff resident Evan Hawbaker.
On December 6, 2012, while addressing more than 500 Indigenous leaders at the "White House Tribal Nations Conference" Secretary Vilsack unveiled a sacred sites report stating, "This report represents a commitment by USDA and other agencies to be better partners and improve communications about Sacred Sites, better protecting those sites, access and provide government-wide training to ensure that there is a better understanding of the relationship those sites have to decisions we make." Vilsack continued, "While we have made strides in improving services to Tribes, much is left to be done. One step we are taking today is the filing of our Sacred Sites report."
"The President is insistent that these Sacred Sites be protected and preserved: treated with dignity and respect. That is also my commitment as Secretary of USDA. I know my fellow Secretaries share in this commitment. We understand the importance of these sites and will do our best to make sure they are protected and respected." Vilsack stated. (http://blogs.usda.gov/2012/12/06/secretary-vilsack-addresses-white-house-tribal-nations-conference-unveils-sacred-sites-report/#more-43547)
Read the delivered letters here: http://protectthepeaks.org/protect-the-peaks-letter-to-usda-protect-the-holy-san-francisco-peaks-terminate-snowbowls-special-use-permit-for-higher-public-purpose/
Read the sacred sites report here: http://www.fs.fed.us/spf/tribalrelations/documents/sacredsites/SacredSitesFinalReportDec2012.pdf
Photo by permission only, contact info@truesnow.org

Monday, December 10, 2012
CONTACT:
Klee Benally
indigenousaction@gmail.com

SAN FRANCISCO PEAKS: MISES EN ACCUSATION AU NIVEAU FEDERAL ET MANDATS D’ARRET CONTRE DES ACTIVISTES AU MOMENT OU LE SERVICE DES FORETS ANNONCE UNE NOUVELLE POLITIQUE POUR LES SITES SACRES
Par Indigenous Action Media
10 décembre 2012
POUR PUBLICATION IMMEDIATE
Lundi 10 décembre 2012
CONTACT : Klee Benally indigenousaction@gmail.com
See original article in English on Indigenous Action
Traduction Christine Prat
Le Service des Forêts National annonce une nouvelle politique des Sites Sacrés au moment même où des défenseurs des Pics de Flagstaff sont mis en accusation au niveau fédéral et sous le coup de mandats d’arrêt
Les activistes décident de se défendre contre ces accusations et de se livrer d’eux-mêmes au Commissaire de la police fédérale
De quoi s’agit il : l’activiste défenseur des Pics Klee Benally et d’autres s’attendent à être arrêtés
Quand : Mardi 11 décembre à 8h15 du matin
Où : au Bureau du Commissaire de la police fédérale, 123 N. San Francisco St. Flagstaff, AZ
FLAGSTAFF, Arizona – Le jour même où le Ministre de l’Agriculture Tom Vilsack publie un rapport final sur les Sites Sacrés (final report on Sacred Sites ) et un mémorandum interministériel pour la protection des Sites Sacrés, le Service des Forêts de Coconino dépose une plainte devant les autorités fédérales contre quatre défenseurs des Sites Sacrés qui avaient participé à une action de protestation au bureau de Service des Forêts trois mois plus tôt.
Le 21 septembre 2012, plus d’une douzaine de membres de la communauté de Flagstaff ont remis pacifiquement des lettres adressées au Ministère de l’Agriculture US sur sa politique vis-à-vis des sites sacrés. Tandis que des membres de la communauté remettaient les lettres, une « quarantaine » a été théâtralement mise en scène dans le hall d’entrée du bureau du Service de la Forêt Nationale de Coconino pour protester contre le rôle de cette administration dans l’approbation de l’expansion de la station de ski Arizona Snowbowl et de la fabrication de neige artificielle à partir d’eaux usées recyclées sur les Pics Sacrés San Francisco. Plusieurs des participants à la mise en scène théâtrale portaient des costumes blancs et tenaient des rubans jaunes et des banderoles où on pouvait lire « Mettez Snowbowl en quarantaine », « Le Service des Forêts tue la Culture Autochtone, Arrêtez Snowbowl » et « Protégez le Sacré ».
Les quatre manifestants risquent d’être mis en examen pour de multiples infractions pour avoir prétendument dérangé un responsable des Forêts. Les statuts disent que « Menacer, résister, intimider ou déranger un responsable des forêts dans ou à cause de l’exercice de ses fonctions officielles de protection, amélioration ou administration du Système des Forêts National est interdit.»
« Non seulement ces accusations fédérales sont absurdes, mais elles constituent une attaque contre la liberté d’expression » dit Klee Benally, un activiste Diné (Navajo) qui a lutté pour la liberté religieuse des Autochtones et la protection des Pics sacrés depuis plus de 14 ans. « Le fait que le Service des Forêts des Etats-Unis émette ces accusations le jour même où ils publient leur rapport sur la protection des sites sacrés démontre qu’ils n’agissent pas de bonne foi. »
Klee Benally a remis deux lettres au Superviseur des Forêts en exercice Earl Stewart, demandant l’arrêt immédiat de l’expansion de la station de ski et de la fabrication de neige à partir d’eaux usées recyclées sur les San Francisco Peaks. Les lettres étaient adressées au gouvernement Obama et les destinataires étaient : le Ministre de l’Agriculture Tom Vilsack, la Conseillère Principale aux Affaires Tribales Janie Hipp, le Superviseur de la Forêt Nationale de Coconino Earl Stewart, et le Conseiller du Ministre Assistant aux Affaires Indiennes Dion Killsback. Les lettres appelaient à la révocation du Permis d’Utilisation Spéciale de Snowbowl et à la protection des lieus sacrés.
Les lettre attiraient aussi l’attention sur les problèmes de santé publique dus aux contaminants trouvés dans les eaux usées recyclées que Snowbowl a l’intention d’utiliser pour faire de la neige sur le lieu Sacré et demandaient un moratoire sur l’utilisation d’eaux usées traitées, appelées communément eau d’égout recyclée, pour éviter la méfiance, dans les lieus publics.
« Je suis entré dans le bâtiment avec un groupe de gens et j’ai demandé à parler au Superviseur des Forêts Earl Stewart, nous avons eu une conversation cordiale, il a accepté les lettres concernant la politique des sites sacrés, nous nous sommes serré la main à plusieurs reprises. Nous n’avons violé aucune loi. C’est le Service des Forêts qui viole la Loi du Créateur. » dit Benally. « Avec les autres, je me livrerai moi-même au Commissaire de la police fédérale demain matin à 8h15, afin que nous puissions agir pour mettre un terme à cet acte de répression et de vengeance politique contre nous par le Service des Forêts des Etats-Unis. »
Le bureau du Commissaire de police fédérale est situé au 123 N. San Francisco St. Benally et les autres seront probablement arrêtés et présenté à un juge pour être mis en examen à 10h du matin.
D’après la plainte du Service des Forêts les pompiers et l’équipe d’intervention spécialisée dans les substances dangereuses ont été appelés à cause d’un liquide clair répandu sur le sol du hall d’entrée après le départ des manifestants. Un individu non identifié aurait renversé un seau de 20 litres de ce que l’équipe d’intervention a déterminé comme étant de l’eau d’égout traitée.
« Ces accusations sont absurdes ! L’ironie veut que le Service des Forêts a autorisé Snowbowl à déverser plus de 5 500 000 litres par jour d’eau d’égout recyclée sur une faune sauvage alpine rare. Cependant, ils jugent bon d’appeler l’équipe d’intervention quand un seau d’eau d’égout est renversé sur leur carrelage ? Je tiens le Service des Forêts pour responsable de l’empoisonnement environnemental prêt à se produire sur les Pics maintenant » dit un résident de Flagstaff, Evan Hawbaker.
Le 6 décembre 2012, s’adressant à plus de 500 leaders Autochtones à la « Conférence des Nations Tribales à la Maison Blanche », le Ministre Vilsack a rendu public un rapport sur les sites sacrés (sacred sites report ) déclarant, « Ce rapport représente l’assurance du Service des Forêts US et des autres administrations d’être de meilleurs partenaires et d’améliorer la communication au sujet des Sites Sacrés, de mieux protéger ces sites, de fournir une formation à tout le gouvernement pour assurer une meilleure compréhension des relations entre ces sites et les décisions que nous prenons. » Vilsack a ajouté « Bien que nous ayons fait de grands pas pour améliorer les services aux Tribus, il y a encore beaucoup à faire. Le pas que nous faisons aujourd’hui est d’enregistrer officiellement notre rapport sur les Sites Sacrés. »
« Le Président insiste pour que ces Sites Sacrés soient protégés et préservés : traités avec dignité et respect. C’est aussi ce à quoi je m’engage en tant que Ministre de l’Agriculture. Je sais que mes collègues Ministres partagent cet engagement. Nous comprenons l’importance de ces sites et ferons de notre mieux pour assurer qu’ils soient protégés et respectés » dit Vilsack. (Voir, en anglais http://blogs.usda.gov/2012/12/06/secretary-vilsack-addresses-white-house-tribal-nations-conference-unveils-sacred-sites-report/#more-43547)


 

No comments:

Censored News PayPal: Please donate for live coverage!






Censored News is reader supported news, with no grants, advertising or salaries. Donations are used to cover travel expenses for live coverage. Thank you for supporting authentic journalism! brendanorrell@gmail.com