Friday, May 29, 2015

Migrant Trail Walk Completes Sonoran Desert Journey

12th Annual Migrant Trail Walk Arrives in Tucson
60 Participants Complete the Final Day of a 75- mile
Journey through the Sonoran Desert
Press Conference: Sunday, May 31, 2015 at 11:30 AM
Kennedy Park, Ramada #3, Tucson, Arizona 
English and French

TUCSON, Ariz. --    On Sunday, May 31st, the twelfth annual Migrant Trail, a 75- mile walk from Sásabe, Sonora will arrive in Tucson, Arizona.  The event will culminate in a press conference, followed by a community gathering at Kennedy Park. Approximately 60 participants who have made the seven-day trek have traveled from México, Canada, and more than 13 states throughout the US; they represent diverse international communities that include Colombia, Guatemala, and Palestine.
Since the 1990s, more than 6,000 men, women and children have lost their lives crossing the U.S.-Mexico border. The ongoing human rights crisis of deaths along the border is only one piece of the larger strategy to funnel vulnerable migrants into Arizona's deadly desert. Participants of the Migrant Trail walk not only bear witness to the tragedy of death, but the intentional dehumanization and militarization of border communities.  
“I could understand this tragedy in our borderlands if our country were poor. But those who make these policies that lead to so many preventable deaths brag of our strength, our wealth, our moral compass. These policies are immensely costly, both in terms of the billions of dollars spent and in terms of our moral standing in the rest of the world,” says Mohyeddin Abdulaziz, long-time Tucson resident, and member of Southern Arizona BDS, an organization that seeks to link human rights issues from the US-Mexico border to the borders of Palestine.
“This walk does many things,” added Lupe Castillo, Tucson resident and participant in the Migrant Trail from its inception. “One of its successes is that it brings people from all over to recharge our creativity to do the very painful and yet joyful work we do in our communities with migrants and refugees. As a collective, we can continue to walk in the footsteps of those who have built this movement before us.”The Migrant Trail Walk will begin the final 6.7 miles of their journey at 7:15 am at the BLM campsite on Ajo Way and San Joaquin Road.  Participants will be welcomed home at Ramada #3 at Kennedy Park at 11:30am with speakers, music, food, and testimonies from participants and supporters.  This event is free and open to the public.    

French translation by Christine Prat, thank you!FRONTIERE US/MEXIQUE : MARCHE SUR LA PISTE DES MIGRANTS A TRAVERS LE DESERT DE SONORA
On June 1, 2015, in Arizona: l'Autre Mur, by Chris P

LA 12ÈME MARCHE ANNUELLE SUR LA PISTE DES MIGRANTS ARRIVE A TUCSON (ARIZONA)
PLUS DE 60 PARTICIPANTS SONT ARRIVES AU TERME DE LA MARCHE DE PLUS DE 120KM A TRAVERS LE DESERT DE SONORA
Publié sur Censored News
Vendredi 29 mai 2015
Traduction Christine Prat
TUCSON, Arizona – Dimanche 31 mai, la douzième marche annuelle sur la Piste des Migrants, plus de 120 km de Sásabe, dans le Sonora, devait arriver à Tucson, Arizona [Elle est arrivée – NdT]. Elle devait se terminer par un rassemblement communautaire dans le Parc Kennedy. Environs 60 participants [75, d’après Tucson News Now, du 31 mai, mis à jour le 1er juin] qui ont fait le voyage de sept jours étaient venus du Mexique, du Canada et de plus de 13 états des Etats-Unis ; ils représentent diverses communautés, entre autres de Colombie, du Guatemala et de Palestine.
Depuis les années 1990, plus de 6000 hommes, femmes et enfants ont perdu la vie en traversant la frontière Etats-Unis/Mexique. La crise des droits de l’homme que représentent les décès le long de la frontière n’est qu’une partie de la stratégie qui consiste à diriger les migrants les plus vulnérables vers le désert mortel d’Arizona. Les participants à la marche sur la Piste des Migrants ne représentent pas seulement la tragédie de la mort, mais aussi la déshumanisation intentionnelle et la militarisation des communautés vivant le long de la frontière.
« Je pourrais comprendre cette tragédie dans nos zones frontalières si notre pays était pauvre. Mais ceux qui font cette politique qui conduit à tant de morts évitables, se vantent de notre force, de notre richesse, et de notre conscience morale. Cette politique coûte énormément, aussi bien en milliards de dollars qu’en termes de nos valeurs morales dans le reste du monde » dit Mohyeddin Abdulaziz, habitant de Tucson de longue date et membre du BDS pour le Sud de l’Arizona, une organisation qui veut connecter les questions de droits de l’homme à la frontière Etats-Unis/Mexique avec celles des frontières de la Palestine.
« Cette marche fait beaucoup de choses » ajouta Lupe Castille, habitant de Tucson qui participe à la Piste des Migrants depuis sa création. « Un de ses succès est de rassembler des gens de partout qui rechargent notre créativité pour ce travail douloureux et cependant plein de joies que nous faisons dans nos communautés avec les migrants et les réfugiés. En tant que collectif, nous pouvons continuer à marcher dans les pas de ceux qui ont construit ce mouvement avant nous. » La Marche sur la Piste des Migrants devait faire les derniers kilomètres de son voyage du camp de BLM sur Ajo Way et San Joaquin Road. Les participants étaient attendus dans le Parc Kennedy, à Tucson, par des orateurs, de la musique, des repas et des témoignages de participants et de supporters. Cette manifestation était gratuite et ouverte au public.

No comments:

Censored News PayPal


Thanks for reading Censored News for the past 10 years! I've depleted all my funds to keep Censored News going. Please donate to help provide Internet access for Censored News! Censored News has no advertising, grants or sponsors, and depends on reader donations! Thank you! Brenda Norrell, PMB 132, 405 E Wetmore Rd, Ste 117, Tucson, Ariz. 85705 brendanorrell@gmail.com