August 2020

Indigenous Peoples and Human Rights

Tuesday, June 8, 2021

MINNESOTA -- Water Protectors Denied Medications and Phone Calls After Arrests


Camp near the Headwaters of Mississippi Established 

New Camp to Stop Enbridge Line 3 Established, as More Than 150 Water Protectors Arrested


Statement by GINIW Collective

Censored News, June 8, 2021

English and French 

UPDATE: 150+ #StopLine3 Water Protectors Arrested Denied Medications, Denied Phone Calls, Sent Throughout State in Minnesota

After a mass action shutting down a Line 3 pump station, over 150 water protectors were arrested. Arrestees have since been transferred to Aitkin County, Kandiyohi County, Douglas County, Pine County, Todd County & Becker County. The counties are part of the 16-county Northern Lights Task Force, which has received significant funding from the Enbridge Corporation. To date, sheriffs have billed hundreds of thousands of dollars to the Enbridge-funded and state-overseen Public Safety Escrow Account. 


Some water protectors were held for 16 - 20 hours without being booked, denied medical prescriptions, denied medical attention despite multiple requests for aid, along with multiple violations of the Americans With Disabilities Act. In Kandiyohi County Jail, water protectors were denied their right to speak to an attorney, as friends and family members did not get to check in on the health and well-being of loved ones.

One jail support volunteer said, “Attorney Keith Ellison and Lieutenant Governor Peggy Flanagan must intervene and not allow these county agencies to grossly misuse their power.”



In the biggest action yet against Line 3, water protectors shut down the Two Inlets pump station for over 29 hours and counting. Since Line 3 construction began in December, over 200 people have been arrested. That number nearly doubled with nearly 200 arrests solely at Two Inlets and counting as of now. 



24 Water Protectors locked to machinery inside the pump station. Another group attached themselves to a boat blockade on the access road, the blockade is ongoing. 



Throughout the blockade of the pump station, police escalated tactics. Initially, law enforcement attempted to disrupt water protectors via a Department of Homeland Security helicopter flying at an unlawful height to kick dust and rocks into people’s faces. Police later deployed warning a Long Range Acoustic Device (LRAD) without warning.

.


Lockdowns and arrests continued through the night. Hubbard County deployed an LRAD device. 200 Water Protectors are in custody. 

Police are still extracting lockdowns from the boat blockade, over 30 riot police on-site with roughly 40 Water Protectors who have returned to hold space. We stand! 



In the news

The Intercept reports in depth on the United States DHS, Border Patrol, helicopter that flew dangerously low, throwing dust and stones on Water Protectors during a failed, dangerous and reckless act aimed at dispersal.

Read article:


Helicopter terrorizing Water Protectors on Monday.
Image by Censored News.

Below: On Monday night, 150 people camped near the Headwaters of the Mississippi River, at a drill site, to protect the water and Treaty Rights.


Read more at Censored News:

Monday: Lockdowns and barricades to Stop Line 3, as 2,000 gather to protect the water.


Translations into French for Censored News by Christine Prat


MINNESOTA : UN NOUVEAU CAMP A ÉTÉ ÉTABLI POUR BLOQUER LA LIGNE 3. PLUS DE 150 PROTECTEURS DE L’EAU ONT ÉTÉ ARRÊTÉS



https://bsnorrell.blogspot.com/2021/06/minnesota-new-camp-to-stop-enbridge.html

Déclaration du GINIW Collective
Publié sur Censored News
Le 8 juin 2021
Traduction Christine Prat, CSIA-Nitassinan

MISE À JOUR : Plus de 150 Protecteurs de l’Eau de #StopLine3 arrêtés, privés de médicaments, de téléphone, et dispersés à travers l’état du Minnesota

Suite à une action de masse qui bloquait une station de pompage de la Ligne 3, plus de 150 protecteurs ont été arrêtés. Depuis, les personnes arrêtées ont été transférées dans les comtés d’Aitkin, de Kandiyohi, de Douglas, de Pine, de Todd et de Becker. Ces comtés font partie des 16 comtés de la Force Spéciale Northern Lights qui a reçu des fonds importants d’Enbridge Corporation. À ce jour, les sheriffs ont facturé des centaines de milliers de dollars au Compte en Séquestre de Sécurité Publique, financé par Enbridge et supervisé par l’état.

Certains protecteurs de l’eau ont été détenus de 16 à 20 heures sans être enregistrés, se sont vu refuser des prescriptions médicales, et de l’assistance médicale, malgré de nombreuses demandes d’aide, et il y a eut de nombreuses violations de la Loi sur les Américains Avec des Handicaps. Dans la prison du Comté de Kandiyohi, des protecteurs de l’eau se sont vu refuser leur droit de parler à un avocat, tandis que des amis et des membres des familles n’ont pas pu s’informer sur l’état de santé de leurs proches.

Un visiteur de prison bénévole dit : « Le Procureur Keith Ellison et la Lieutenant-Gouverneur Peggy Flanagan doivent intervenir et ne pas autoriser ces instances de comté à abuser gravement de leur pouvoir. »

Au cours de la plus grande action à ce jour contre la Ligne 3, des protecteurs de l’eau ont fermé la Station de Pompage de Two Inlets pendant plus de 29 heures. Depuis que la construction a commencé, en décembre, plus de 200 personnes ont été arrêtées. Ce nombre a presque doublé, avec près de 200 arrestations rien qu’à Two Inlets, à ce moment.

24 Protecteurs de l’Eau s’étaient enchainés aux machines à l’intérieur de la station de pompage. Un autre groupe s’était enchainé à un bateau qui bloquait la route d’accès, ce barrage continue.

Au cours du blocage, les tactiques de la police ont escaladé. D’abord, les forces de l’ordre ont essayé de perturber les protecteurs de l’eau avec un hélicoptère du Service de la Sécurité Intérieure volant à une altitude illégalement basse, qui projetait de la poussière et des pierres aux visages des gens. Plus tard, la police a déployé un Dispositif Acoustique à Longue Portée (LRAD) d’avertissement - sans avertir.

Les enchainements et les arrestations ont continué toute la nuit. Le Comté de Hubbard a déployé un dispositif LRAD. 200 Protecteurs de l’Eau sont en garde à vue.

La police est toujours en train d’extraire les gens enchainés au bateau-barricade, plus de 30 agents de la police anti-émeute sont sur le site, et environ 40 Protecteurs de l’Eau, qui y sont retournés pour tenir l’espace. Nous tenons !



https://bsnorrell.blogspot.com/2021/06/minnesota-hundreds-are-blockading-line.html

DES CENTAINES D’AUTOCHTONES, D’ALLIÉS ET DE CÉLÉBRITÉS BLOQUENT UNE STATION DE POMPAGE DE LA LIGNE 3 EN UNE ACTION DIRECTE DE MASSE

Déclaration du GINIW Collective
Publiée sur Censored News
7 juin 2021
Traduction Christine Prat, CSIA-Nitassinan

PARK RAPIDS, Minnesota – Après un weekend d’entrainement au Rassemblement des Peuples du Traité, des centaines de protecteurs de l’eau sont arrivés par terre et par air à une station de pompage de la Ligne 3 près des sources du Mississippi, et ont grimpé par-dessus de grandes clôtures d’acier et créé de multiples blocages. Certains se sont liés par les bras, certains se sont enchainés dans un bateau, d’autres se sont enchainés à l’équipement dans la station de pompage après avoir escaladé des clôtures d’acier, et d’autres encore ont grimpé dans une grande structure aérienne.

La résistance à la Ligne 3, conduite par des Autochtones, a grandi constamment durant un hiver glacé, avec plus de 250 arrestations, surtout parmi les jeunes gens qui risquaient leur intégrité physique et leur liberté pour un monde plus juste. Après le dégel printanier et l’arrêt de la construction sur la zone humide, Enbridge a repris à plein régime la construction, dans le nord du Minnesota. Enbridge a l’intention de forer à travers 22 rivières, plus de 800 zones humides, et de nombreux affluents produisant du riz sauvage.

« Notre Mère appelle, il est temps que nous écoutions ou faisions l’effort de nous souvenir comment. Il est temps aussi, pour nous tous, d’être fidèles à nos paroles. La situation est urgente, elle exige une réaction urgente. Trouvez votre courage, trouvez votre communauté, trouvez la vérité, » dit Tara Houska, du Collectif Giniw.

Un appel à une action de masse est venu du combat contre la Ligne 3 et les gens ont répondu par milliers, de tous les coins de l’île de la Tortue [nom Autochtone de l’Amérique du Nord]. Lors de sa seconde visite au site du combat contre la Ligne 3, l’actrice oscarisée Jane Fonda a rejoint les manifestations, tout comme les actrices Catherine Keener, Rosanna Arquette, et Taylor Schilling.

En dépit d’appels répétés de communautés sur la ligne de front, de multiples plaintes des tribus, et de centaines d’arrestations, le Président Biden ne s’est pas encore exprimé sur la Ligne 3. Le Rassemblement des Peuples du Traité a rassemblé des milliers de gens pour leur apprendre les obligations selon le traité et pour résister pour Notre Mère la Terre.

Un protecteur de l’eau dit : « Je pense que c’est ridicule qu’une affaire comme celle-là continue encore, et que les gens au pouvoir autorisent toujours une telle conduite : ignorer les traités et ignorer le changement climatique. Il y a une injustice sociale qui continue, et combien les gens s’en préoccupent peu me fâche énormément. »

La Ligne 3 est l’un des nombreux combats conduits par des Autochtones contre la destruction continue de l’environnement par les industries extractivistes. Des blocages de Fairy Creek, en soi-disant Colombie Britannique à l’activité illégale de l’oléoduc Dakota Access, les Peuples Autochtones et leurs alliés sont sur les lignes de front pour protéger la Terre.

Un autre protecteur de l’eau dit : « Pensez à l’eau que vous buvez tous les jours. Pensez qu’un être humain ne peut pas vivre plus de trois jours sans eau. Pensez à ce que vous feriez si une compagnie privée vous la prenait. Tant d’Autochtones sont allés physiquement protéger les ressources dont nous bénéficions tous, et tout le monde devrait penser à comment devenir quelqu’un qui défend l’eau effectivement, et pas seulement quelqu’un qui l’utilise. L’eau est quelque chose qui a besoin d’être défendu. »


Le Collectif Giniw est une résistance sur la ligne de front, dirigée par des femmes et des 2-esprits Autochtones, pour protéger notre Mère, défendre le sacré et vivre en harmonie. Nous n’avons pas peur. Des Prières deviennent action. Suivez-nous sur Facebook, Twitter, ou Instagram @GiniwCollective


No comments: