Wednesday, March 27, 2013

VIDEO Klee Benally at Hickory Ground Rally Phoenix



Klee Benally, Dine', speaks at Sacred Lands Rally, outside National Indian Gaming Conference in Phoenix, defending San Francisco Peaks, and supporting the movement to protect Hickory Ground ceremonial grounds from casino development.

VIDEO DU DISCOURS DE KLEE BENALLY PAR SAVE HICKORY GROUND

LA LUTTE POUR SAUVER HICKORY GROUND
La Ville Tribale de Hickory Ground (Hickory Ground Tribal Town), située près de Wetumpka, en Alabama, est un site historique et archéologique de la Nation (Creek) Muscogee dont les membres ont été déportés de force vers le ‘Territoire Indien’ – actuel Oklahoma – au 19e siècle.
Il y a quelques années, la Bande Poarch, une bande descendant également de (Creek) Muscogee, a acquis le terrain et déterré les ossements d’environs 57 êtres humains, afin de faire construire une extension du casino voisin. En décembre 2012, la Nation Creek Muscogee d’Oklahoma a déposé une plainte auprès d’une Cour d’Alabama afin d’obtenir l’annulation des travaux et la ré inhumation des ossements et objets funéraires.
Le 26 mars 2013, des Autochtones de diverses Nations ont organisé un rassemblement à Phoenix, Arizona, devant le bâtiment où se tenait la conférence de la NIGA* (24-27 mars).
Au cours de ce rassemblement, les orateurs ont évoqué d’autres cas de violation de sites sacrés Amérindiens (voir ci-dessous).

*NIGA – National Indian Gaming Association : Association Nationale Indienne pour les Jeux de Hasard (il existe une association du même genre au Canada).
D’après le site de la NIGA – http://www.indiangaming.org/info/ – c’est une association à but non-lucratif fondée en 1985, à laquelle appartiennent 184 Nations Indiennes des Etats-Unis. Des membres associés non-votants y représentent des organisations, des tribus et des entreprises tribales de jeux de hasard. Sur le site on peut lire, à la rubrique « Qui sommes nous » que l’association s’engage à et à pour but de « faire progresser les vies des peuples Indiens économiquement, socialement et politiquement ».

SAN FRANCISCO PEAKS
Lutte menée depuis des décennies par plus de 13 tribus d’Arizona (le rituel ‘plus de’ vient du fait qu’une des tribus Apaches concernées se divise en deux groupes) contre la station de ski Arizona Snowbowl qui a détruit de nombreux arbres rares pour s’étendre et fabrique de la neige artificielle à partir d’eau d’égouts recyclée.
Voir Bref résumé de l’histoire de la station de ski
et de nombreux articles sur la lutte pour les San Francisco Peaks


RESOLUTION COPPER A OAK FLAT
La firme Resolution Copper veut procéder à un échange de terrains afin de pouvoir ouvrir la plus grande mine de cuivre des Etats-Unis dans le Parc National d’Oak Flat. Une falaise, dont des dizaines de guerriers Apaches ont sauté – et se sont tués – plutôt que d’être capturés par la Cavalerie au siècle dernier, se trouve sur le terrain convoité par la compagnie.
Voir traduction française d’un article sur Oak Flat

L’UNIVERSITE D’ARIZONA ET LE MONT GRAHAM
Le Mont Graham est sacré pour les Apaches de la région. L’Université d’Arizona – Phoenix – y installe des télescopes géants malgré les protestations des Autochtones.

PANGEA, ‘LOOP 202’ ET LA MONTAGNE DU SUD
Une extension du périphérique sud de Phoenix – ‘Loop 202’ – qui doit essentiellement profiter à la compagnie Pangea, mordra sur le territoire de la petite Réserve de la Communauté Indienne de Gila River (GRIC).
Voir traduction d’un article sur la résistance des jeunes de la Communauté de Gila River (GRIC)

RED BUTTE, SITE SACRE HAVASUPAI, MENACÉ PAR UNE MINE D’URANIUM
Red Butte située au sud du Grand Canyon du Colorado, est un site sacré pour la Tribu Havasupai, qui réside au fond du Grand Canyon. Une mine d’uranium, Canyon Mine, qui avait été abandonnée avant même d’être exploitée suite à la chute du cours de l’uranium, devrait ouvrir prochainement. Les Havasupai et des groupes de protection de l’environnement ont déposé une plainte.
Voir traduction d’un article sur la lutte contre Canyon Mine

BIG MOUNTAIN ET PEABODY COAL
En 1986, des milliers de familles Navajo et quelques familles Hopi ont été déportées de Big Mountain afin que la compagnie Peabody Coal puisse exploiter le charbon du sous-sol et alimenter entre autres la ‘Centrale Navajo’, une des plus polluantes des Etats-Unis. Des Navajo qui ont refusé de se laisser déporter luttent toujours pour garder leur terre ancestrale. (Klee Benally et sa famille sont originaires de Big Mountain).


Au rassemblement de Phoenix, l’acteur Adam Beach s’adresse au Guerrier de Hickory Ground Wayland Gray. A gauche, l’activiste Klee Benally.

1 comment:

Eric Bright Sky Packard said...

we are all thankful to our mother,the earth,for she gives us all that we need for life.she supports our feet as we walk about upon her.it gives us joy that she continues to care for us as she has from the beginning of time.to our mother,we send greetings and thanks.

Censored News PayPal



Censored News depends on reader donations for live coverage. brendanorrell@gmail.com

Censored News Copyrights

Copyrights of Censored News content are maintained by all writers, photographers and anyone whose work appears on Censored News. No content may be used without permission. No content may be used in any revenue scheme. brendanorrell@gmail.com